Articles Tagged with: nicolas dolmen

Retour sur le débat “L’estime de soi, levier de réussite”

PRÈS DE 250 GUADELOUPÉENS RÉUNIS POUR PARLER ESTIME DE SOI

Talan An Nou, fondé par Yasmyn Camier, a organisé le débat « L’estime de soi, levier de réussite » le Jeudi 27 Octobre 2016 à 18h au Centre Rémy Nainsouta de Pointe-à- Pitre. Un succès à l’unanimité pour ce premier anniversaire !

Avec le soutien de la Ville de Pointe-à-Pitre et MFM Radio, près de 250 guadeloupéens ont poussés les portes du Centre Rémy Nainsouta, qui n’avait jamais connu une telle affluence d’après son personnel. Patricia BRAFLAN-TROBO (sociologue) a ouvert le débat en évoquant l’histoire du guadeloupéen et de sa construction mentale entant que dit noir. Suivi par Sohad MAGEN (professeure et musicienne) qui a partagé notamment sa difficulté à être acceptée en tant que guadeloupéenne. Le seul homme des quatre invités Nicolas DOLMEN (entrepreneur et gérant de WIPS) a insisté sur l’importance du socle familial et de l’amour. Enfin, Stella MOUTOU (chorégraphe) a rappelé que l’estime de soi se construit à tout âge et que chacun est responsable.

Avant les questions du public, la psychologue Néhémie Martin a remis en cause notre rapport à l’enfant et le pouvoir des mots utilisés à son égard. « Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai compris que j’étais à ma place » confiait une participante sous un public ponctuel, concentré et nombreux.

Ce débat gratuit a permis de créer un espace d’échange et d’inspiration pour les guadeloupéens. Après plus de deux heures de discussion, un cocktail 100% local (préparé par deux jeunes traiteurs, BB Bokit et La Salad’Air) a été offert aux convives.

Face à un public conquis et en standing ovation, Yasmyn CAMIER a révélé avec émotion les difficultés rencontrées pour organiser cet évènement. Mais son amour de l’île et de son peuple, ainsi que sa persévérance ont payés. La preuve en est, la foule souhaitait déjà savoir la date du prochain débat. Restez connectés…

Visionnez.

Ils ont dit.


Nicolas Dolmen, Gérant de West Indies Pet Shop

 

Nicolas Dolmen est avant tout le gérant de la première animalerie en ligne des Antilles, West Indies Pet Shop, puis le président de la Société Canine Régionale de la Guadeloupe. Il est également un éleveur passionné sous l’affixe Hotentik Karibean Dog. 

“Restez positifs car la vie est trop courte pour ne pas être vécue.” 

 

Nom: DOLMEN Prénom: Nicolas

Âge: 35 ans Couleur préférée: Bleu

Dicton: Ce qui peut être fait par un homme peut être fait par tous les hommes 

Activité professionnelle: Gérant

Lieu de résidence: Sainte-Rose, Guadeloupe

Prix reçus: Exposition de Martinique (2012), Championnat International de chiens de beauté (2012), Championnat France de chiens de beauté (2011), Championnat du monde de chiens de beauté (2011), 3ème régionale d’élevage du CFABAS (Chien type Bull)(2010), Championnat des USA de chiens de beauté (2008).

Contacts: http://www.wipshop.frhttp://www.hotentik.frhttp://www.scrg.fr


PORTRAIT


 

Peux-tu te décrire en quelques mots ? Passionné du monde.

Et en un mot ? Positivité.

Que fais-tu de ton temps libre ? Je suis avec ma famille ou mes chiens.

Face à une situation positive, comment réagis-tu ? Et une situation irritante ? Je réagis toujours avec le sourire et la pêche. Devant une situation irritante, j’essaie de ravaler ma rage.

Dans ta playlist, on trouve qui ? Vybz Kartel, Busy Signal, Konshens, Rihanna, Beyoncé, Maître Gims, Esy Kennenga, etc.

Ton artiste préféré ? Arnaud Dolmen.

Ton repas préféré ? Un bon fricassé de lambi.

Un voyage mémorable ? Le championnat d’Europe en Hongrie.

 

 

A travers ton expérience personnelle, quelle culture te fascines et pourquoi ? La culture afro-caribéenne car elle est extrêmement variée et universelle. Quand un noir rencontre un autre noir dans n’importe quel pays du monde, c’est comme si ils se connaissaient déjà. On se sent tous frères, que l’on soit un noir d’Afrique, des Etats-Unis, de la Caraïbe…

Etant né et sociabilisé en France, ce n’est qu’à partir de mon arrivée en Guadeloupe que je me suis retrouvé moi et dans une vraie communauté (familiale, culturelle). Puis, j’ai continué à apprendre et à découvrir notre culture quand je suis parti découvrir la Caraïbe et notamment Trinidad & Tobago. Sur cette île, il y a une forte culture métissée (indienne, brésilienne, asiatique etc.) et malgré tout, la base culturelle reste la même. Je trouve ça dément!

Des habitudes bizarres ? Un talent étrange ? Prendre toujours mes plats en photos. Mon talent est l’abidjul (pour ceux qui comprendront).

Qu’est-ce qui te donne de l’espoir généralement ? Mon fils, ma femme, ma famille, mes amis, mes chiens.

Si demain tu décidais de tout arrêter pour vivre ton plus grand rêve, tu ferais quoi ? Ce que je fais actuellement.

 


PARCOURS


 

Comment est née ta passion pour les animaux ? Je pense que ça a toujours été au fond de moi. J’ai toujours aimé les animaux depuis tout petit. C’est devenu alors une évidence quand j’ai eu mon premier chien.

Quand as-tu décidé de lancer West Indies Pet Shop (WIPS) ? WIPS a été réfléchi. Cela fait pratiquement 8 ans que j’ai eu cette idée de lancer une animalerie.

Avant WIPS, que faisais-tu ? J’étais commercial dans une entreprise en bâtiment. Je suis actuellement éleveur passionné sous l’affixe Hotentik Karibean Dog.

 


Quelle a été ta formation ? Je ne conçois pas la formation d’une manière identique à la plupart des gens : pour moi il s’agit d’un état d’esprit, voire plus que cela, c’est un plan qui existait bien avant moi et dont je ne suis que le produit. C’est quelque chose qui me dépasse, le chemin par lequel je « deviens », et je m’ « accomplis » avec le temps.

Quelle a été ta formation ? Bac ES option math appliqué puis BTS commerce international et enfin une Licence en RH.

Suivant ton expérience, quelle a été la chose la plus difficile à accomplir pour réaliser ton rêve ? Dire que j’ai atteint mon rêve serait me limiter à mon passé. En réalité j’ai un plan de vie dans mon esprit, qui évolue, il est immuable tout en étant changeant, et vice versa. Je m’adapte aux aléas de la vie mais je ne crois pas à la notion d’ « arrivée », juste au « chemin ».

Quelle est ta plus grande peur ? Ma plus grande peur vient d’autrui : lorsque je rencontre des personnes, je me trouve rapidement imprégnée de leurs problèmes et je suis alors parfois bien trop investie.

Quels principaux obstacles as-tu rencontré dans ta vie ? Les menteurs, les manipulateurs, les hypocrites, les malpalan et les cons car ce sont des personnes qui te font reculer. Toutes ces personnes ne m’ont pas aidé à avancer mais pour autant, cela ne m’a pas bloqué. Elles n’auraient pas été là, mon parcours aurait été plus facile.

L’adolescence est une période charnière également qui peut être un obstacle. Quand tu es adolescent, tu fais des erreurs. C’est une école de la vie! En t’accrochant, tu réussis à comprendre certaines choses et à te responsabiliser. A travers mon expérience, la découverte de la Caraïbes m’a beaucoup aidé à traverser cette étape.

Si on parle d’obstacles, je pense qu’il faut aussi parler d’opportunités. Les opportunités qui m’ont permis d’avancer sont nombreuses : ma mère, mon père, mon frère, ma femme, ma famille en général, mes amis proches (qui se reconnaitront). De plus, l’éducation et la détermination de croire à ce que l’on veut faire ont joué un grand rôle dans ma vie.

Des projets futurs ? Développer un maximum mon projet et pourquoi pas à l’échelle caribéenne…


INSPIRATION


Qui est ton modèle dans la vie ? Je n’ai pas un modèle mais des modèles. Des modèles qui ont réussi à s’accomplir professionnellement, personnellement et dans leur vie familiale. Tous ces modèles réunis constituent le modèle idéal.

Si tu étais une personnalité qui a marqué notre histoire, ce serait qui ? Pourquoi ? Bob Marley, pour l’influence qu’il a eue sur la culture noire et sa réussite dans la passion qui l’animait, soit la musique.

bob_marley2

Quelle est ta principale source d’inspiration ? Le monde.


MESSAGE


“Rien n’est acquis, il faut se battre pour tout. Il faut y aller car on est seul maître de son destin.”

Que dirais-tu aux jeunes et moins jeunes guadeloupéens pour les motiver et les pousser à vivre leurs rêves ? Rien n’est acquis, il faut se battre pour tout. Il faut y aller car on est seul maître de son destin.

Quelle direction devrait-on suivre pour améliorer notre société guadeloupéenne ? Il y a plusieurs artistes que j’admire beaucoup et qui ont très bien réussi à montrer notre culture : Admiral T, un grand artiste et Arnaud Dolmen, qui vit sa passion ardemment. Ils montrent au monde qu’est-ce des artistes de talents.

Quelles actions positives de compatriotes admires-tu ?  Il y en a beaucoup : Brother Jimmy, David Drumeaux avec son concept de LaKaza, DISA (Unik prod), Franck Blonbou (élevage CARIBEAN PRESTIGE), Onick Deravel (élevage du rêve caribéen), Cédric Melon (élevage SKYFALL) et Eddy Broussillon  (NDBF).

Un mot pour la fin ? Restez positifs car la vie est trop courte pour ne pas être vécue. Donc restez positifs!

[su_frame][/su_frame]

WEST INDIES PET SHOP

Localisation : Rue Thomas Edison, 97122 JARRY

Jours et horaires d’ouverture : Mardi au Vendredi : de 9h à 16h / Samedi : de 8h30 à 13h30

Contact : Le sitela page Facebook, tél : 0690 755 135  

 

 

 

Propos recueillis en Avril 2015