159 Partages

«Viv vi aw pa vann nanm aw »

Depuis le succès de BigidiPlakata, sa première exposition personnelle en 2010 à la galerie Imagin’Art (Sainte-Rose, Guadeloupe), Anaïs Verspan évolue vaillamment dans le monde de l’art visuel. De Grenn Sèl à Karata, “elle transcende ses blessures culturelles en se livrant à un corps à corps avec la matière”. Cette artiste originale, qui a comme fer de lance la représentation de l’Homme, se livre à Talan An Nou. 

Anais Verspan. ©SHANON BARRO (2)

Nom: VERSPAN   PrénomAnaïs      

Age: 36 ans   Couleur: Noir

Dicton: « Viv vi aw pa vann nanm aw » ©Anais Verspan

Activité professionnelle: Artiste visuelle

 Lieu de résidence: I la…I pala?!

Contact: www.anaisverspanart.com


PORTRAIT


Peux-tu te décrire en quelques mots ? Sincérité, creation, joie, precision, excentricité, ancrée.

Et en un mot ? Nanm.

Que fais-tu de ton temps libre ? Rêver, me recentrer, aimer, passer du temps avec mon moi, pour être mieux avec les autres.

Face à une situation positive, comment réagis-tu ? Bouleversement intérieur, pleurs de joie, rire, sourire « Colgate » !

Et une situation irritante ? C’est super, bref !

Dans ta playlist, on trouve qui ? Beaucoup ! un voyage entre le jazz, la nu soul, et le gwo ka modènn.

Ton artiste préféré ? Soulages.

12004778_10206480882274705_8473651203560124802_n

Ton plat préféré ? Kalalou, Migan de fruit à pain.

Un voyage mémorable ? Mes voyages intérieurs !

Des habitudes bizarres ? Un talent étrange ? C’est de comprendre ta question étrange !

Qu’est-ce qui te donne de l’espoir généralement ? Mes parents, ma famille, l’amour autour de moi…

Si demain tu décidais de tout arrêter pour vivre ton plus grand rêve, tu ferais quoi ? Je le vis déjà !


PARCOURS


 

« Tout m’inspire ….mais avant tout les gens de mon pays ! »

13434098_10208342637897432_1559594807_n

Quand as-tu décidé de devenir artiste visuelle ? Apres un évènement personnel très douloureux, je n’ai pas eu le choix d’être heureuse.

Quelle a été ta formation ? Un mélange d’études à l’école d’art visuel de la Martinique (IRAVM) et d’autodiacte.

Avec la peinture, que cherches-tu à transmettre ? Ma culture, mon moi, un autre regard, un point de fuite, un possible…

Comment te viens l’inspiration pour créer ? Tout m’inspire ….mais avant tout les gens de mon pays !

« La vie est faite d’obstacles à surmonter à tout âge, seule l’expérience, la maturité, la persévérance et la sérénité permettent de les vivre avec moins de pathos ! Et de les transcender. »

Suivant ton expérience, quelle a été la chose la plus difficile à accomplir pour réaliser ton rêve ? Etre une artiste femme ne se réduit pas à du loisir, c’est mon activité professionnelle. Je suis « entrepren’Art » !

Quels principaux obstacles as-tu rencontré dans ta vie ? Comment les as-tu surmonté ? La vie est faite d’obstacles à surmonter à tout âge, seule l’expérience, la maturité, la persévérance et la sérénité permettent de les vivre avec moins de pathos ! Et de les transcender.

Quelle est ta plus grande peur ? Perdre le sens du goût (le palais).

Des projets futurs ? Consolider l’image d’Anaïs Verspan, créer c’est vivre !

10402649_10203115464381361_1669106101363989842_n

Exposition Grenn Sèl


INSPIRATION


 

Qui est ton modèle dans la vie ? Mes femmes L.P.F (LANMOU TOUJOU PLI FÒ).

Si tu étais une personnalité qui a marqué notre histoire, ce serait qui ? Pourquoi ? Je me suis jamais posée cette question ! Je suis un TOUT car nous avons en nous une partie de l’Histoire à gérer, germer et planter… c’est un patrimoine luxuriant !

10345762_10203115515462638_2969912737600349172_n

Exposition Grenn Sèl pour l’ouverture de l’Atelier- Galerie de Joel Nankin (de gauche à droite, les artistes de l’exposition: Ronald Cyrille, Anaïs Verspan et Joel Nankin)


MESSAGE


«  Tous ces gens qui bossent durs et qui sont des modèles de réalisation, de créativité, d’ambition saine, et non un ennemi à détruire. Participez à cette chaine de positivité c’est contagieux ! »

Que dirais-tu aux jeunes et moins jeunes guadeloupéens pour les motiver et les pousser à vivre leurs rêves ? Viv vi aw pa vann nanm aw…quel que soit ce que tu veux être, sois le meilleur en toute humilité.

Quelle direction devrait-on suivre, en faveur de notre société guadeloupéenne ? Tous ces gens qui bossent durs et qui sont des modèles de réalisation, de créativité, d’ambition saine, et non un ennemi à détruire. Participez à cette chaine de positivité c’est contagieux !

Exposition KARATA © La case à images

 

Quelles actions positives de compatriotes admires-tu ? Gérard Lockel pour son œuvre intemporelle et patriotique! « Kwè san las ».

Un mot pour la fin ? « Viv vi aw pa vann nanm aw » ©Anais Verspan.


13434248_10208342648337693_180026031_n

159 Partages